Quinze minutes d’activité physique d’intensité modérée chaque jour suffisent à réduire le risque de mortalité de 14 % et à faire gagner 3 ans d’espérance de vie.

Telle est la conclusion du Dr Xifeng Wu, professeur à l’Université du Texas, à l’issue d’une étude menée pendant 8 à 12 ans chez plus de 415.000 hommes et femmes de Taiwan. Le bénéfice est obtenu par des durées d’activité physique moindres que celles qu’on préconise généralement. Mais les courageux qui font 15 minutes de plus d’exercice par jour – et jusqu’à 100 minutes – voient diminuer leur risque de décès de 4 % supplémentaires. Et augmentent au total leur espérance de vie de 4 ans. Ces effets favorables ont été observés pour tous les groupes d’âge, dans les deux sexes, et même chez les personnes à risque cardiovasculaire. Voilà qui devrait encourager à « se bouger » un minimum…

Références

(The Lancet, volume 378, n° 9798, p. 1244-1253.)