huile michel jodoin acupuncteur

Aliments santé ou non ? C’est une question difficile à répondre ces jours-ci. Bien qu’on se doute qu’un « banana split » ou un cheeseburger double ne sont peut-être pas les meilleurs choix alimentaires, il y a d’autres aliments moins évidents à identifier comme étant nuisibles, surtout quand la publicité nous incite à croire le contraire. De plus, la croissance vertigineuse de la taille des portions, les niveaux de sel et de sucre ajoutés dans les aliments transformés peuvent transformer des ingrédients sains en de mauvais choix santé, pauvres en nutriments.

Quelques « aliments santé » qui ne le sont pas tant que ça…

L’huile d’olive

L’huile d’olive riche en acides gras mono-insaturés sains pour le cœur est plus saine que le beurre et la margarine, mais elle demeure toujours … de l’huile. Comme l’huile ne coule pas de façon naturelle dans les rivières ou qu’elle n’est pas la sève naturelle de l’olivier, elle demeure un aliment transformé dont 1 seule cuillerée à soupe contient 120 calories, qu’elle soit pressée à froid, ultra-vierge, ou bio. Par son apport si riche en calories versus les nutriments qu’elle procure, l’huile d’olive possède une densité nutritionnelle extrêmement faible. (voir Entre fourchette et baguettes p. 13-18)

De plus, en ajoutant 1 c à soupe par jour d’huile d’olive à votre alimentation sans modifier vos dépenses énergétiques, vous vous retrouverez avec 10 livres (5 kg) en plus à la fin d’une année. Dans ce cas-ci, en prendre plus n’est pas synonyme de mieux, surtout si vous tentez de contrôler votre poids !

 

Le miel et le sirop d’érable

C’est un sucre naturel me direz-vous, mais naturel ou pas c’est toujours du sucre. La Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) est cependant très fière de nous annoncer que : « Les récents résultats de recherches de deux laboratoires indépendants (États-Unis et Québec) financées par la FPAQ et Agriculture et Agroalimentaire Canada  prouvent respectivement qu’une portion de sirop d’érable de 60 ml (1/4 tasse) possède une capacité antioxydante  comparable à celle d’une portion d’une tomate, ou de brocoli« .  Tout ça pour la modique somme de 210 calories soit l’équivalent de 10 carrés de sucre, comparativement à 18 calories pour la tomate. Encore une fois il s’agit d’aliments dont la densité nutritionnelle est très faible.

 

Le jus de fruits

Malgré toute la publicité qui nous est présentée sur les bienfaits des jus de fruits, un verre de jus de fruits ne peut tout simplement pas être « l’équivalent d’une portion de fruits ». En fait le jus de fruits est dépourvu de plusieurs choses qui rendent le fruit entier si santé. Le jus d’orange, par exemple, contient de la vitamine C et est une source décente d’acide folique, de potassium et de vitamine B1. Il contient aussi des antioxydants, dont certains peuvent augmenter la valeur antioxydante du sang. Mais calorie pour calorie (ou gramme de sucre par gramme de sucre), il s’agit d’un aliment pauvre sur le plan nutritionnel par rapport aux oranges entières et aux autres aliments végétaux comme les légumes.

 

Le pain brun

Pain brun n’est pas synonyme de pain complet ou fait de farine entière. Seulement les pains de blé entier, intégral ou de céréales entières constituent un bon choix. Les pains bruns commerciaux sont privés du son, du germe et de plusieurs éléments nutritifs lors du procédé de transformation.

 

Le vin

Il est communément admis que le vin et l’alcool puissent avoir certains bénéfices sur la santé, mais ces bénéfices sont présents à 1 consommation par jour pour les femmes et 2 par jour pour les hommes. Au-delà de cette quantité, tout bénéfice sur la santé est annulé par l’augmentation des facteurs de risques de certaines maladies.

 

Faible en gras, produits allégés

Juste parce qu’un produit est dit « allégé » ou « faible en gras »ne signifie pas qu’il est plus sain que la version originale. En effet, les processus industriels utilisés pour réduire l’apport en matières grasses de certains aliments contiennent souvent plus de calories que l’original, car le fabricant augmente le sucre pour compenser la saveur et la texture perdue avec la graisse.

 

Le poulet

D’où vient l’idée que la dinde et poulet sont automatiquement plus sains que le boeuf ou de porc ? Depuis un certain les autorités alimentaires ont décidé qu’il serait bon pour les gens de réduire la quantité de gras qu’ils consomment, surtout les graisses animales. Et quelqu’un — peut-être quelqu’un chez les producteurs de poulet d’élevage? — a souligné qu’une poitrine de poulet désossée sans peau est très faible en gras.

Et c’est vrai. Si vous remplacez un aloyau grillé avec la même quantité de poitrines de poulet désossées, sans peau, vous coupez le gras d’environ 75 %. Pour l’instant ça va. Mais en quelque sorte les gens ont accroché à l’idée que les poulets et dindons sont intrinsèquement plus sains que le boeuf ou porc. Ils ne le sont pas.

Il y a des coupes de boeuf et de porc qui sont tout aussi maigres qu’une poitrine de poulet désossée, sans peau. Et, de la même façon, il y a des morceaux de poulet et de dindon qui ont tout autant de graisses qu’une entrecôte bien persillée. Si vous deviez remplacer une portion de steak avec une cuisse de poulet rôti, vous finiriez par manger trois fois plus de matières grasses !

Un burger de boeuf ou de poulet n’est pas un choix santé. Cependant, à titre d’exemple, si vous choisissez le burger au poulet croustillant chez McDonald, vous obtenez 500 calories et 23 grammes de matières grasses. Un hamburger simple en comparaison a 260 calories et 9 grammes de matières grasses. Près de la moitié !

 

Le Granola

Fabriqué avec des graines, des noix et des grains entiers, le granola a beaucoup de bienfaits nutritionnels, mais ces ingrédients ont aussi beaucoup de calories et de gras. Miel, sucre et pépites de chocolat sont des ingrédients souvent trop présents dans les granolas du commerce. L’astuce consiste à le préparer vous-même et à surveiller la taille des portions en le combinant avec des fruits frais.