Manger des noix améliore considérablement la qualité du sperme

Une récente étude démontre que manger un paquet de noix par jour améliore considérablement la qualité du sperme et peut stimuler la fertilité chez les hommes.

Les chercheurs ont constaté que la consommation de 2,5 oz (75 g) de noix par jour a amélioré la vitalité, la motilité et la morphologie des spermatozoïdes chez des hommes en bonne santé âgés de 21 à 35 ans.

Des recherches antérieures suggèrent que la qualité du sperme chez l’homme diminue rapidement dans les pays industrialisés, probablement en raison de la pollution, des mauvaises habitudes de vie et d’une alimentation à base d’aliments raffinés.

Le Dr Wendie Robbins et ses collègues de l’Université de Californie, ont voulu savoir si l’augmentation de la consommation de noix, qui sont riches en acides gras polyinsaturés essentiels pour la maturation du sperme et la fonction membranaire, augmenterait la qualité du sperme chez les hommes.

Parmi les aliments riches en acides gras polyinsaturés on retrouve le poisson, les graines de lin et les noix, qui sont aussi riches en α-linolénique (ALA), une source d’origine végétale d’oméga-3.

L’étude a porté sur des hommes en bonne santé âgés de 21 à 35 ans. Les chercheurs ont divisé les hommes en deux groupes, soit le groupe de contrôle à qui on a demandé d’éviter de manger des noix et le groupe expérimental à qui on a demandé de manger 75 grammes de noix par jour.

Des études antérieures ayant démontré que la consommation de 75 grammes de noix est la quantité adéquate pour modifier les taux de lipides sanguins sans occasionner de gain de poids.

Les chercheurs ont analysé la qualité du sperme chez les hommes et mesuré les facteurs standards qui permettent de prédire la fertilité masculine, y compris la concentration du sperme, la vitalité, la motilité, la morphologie ainsi que les anomalies chromosomiques du sperme au début de l’expérience puis à nouveau 12 semaines plus tard.

Bien qu’il n’y ait pas de changements significatifs dans l’indice de masse corporelle, le poids corporel, ou le niveau d’activité dans le contrôle ou le groupe expérimental après 12 semaines, les hommes qui mangeaient des noix ont augmenté de façon significative les niveaux d’acides gras et ont montré une amélioration de la vitalité de la motilité et de la morphologie des spermatozoïdes.

Les chercheurs ont également constaté que les participants qui avaient consommés des noix avaient également moins d’anomalies chromosomiques dans leur sperme après l’intervention diététique. Le groupe témoin n’a montré aucune amélioration dans la vitalité, la motilité et la morphologie des spermatozoïdes ou la réduction des anomalies chromosomiques dans leur sperme.