Un récent article paru dans The New York Times, «Another Side de Tilapia, le poisson usine idéal », rapporte qu’il s’est vendu plus de 475 millions de livres de tilapia l’an dernier aux États-Unis uniquement, ce qui en fait le poisson d’élevage le plus populaire. Le tilapia est si populaire, qu’il est maintenant appelé le « poulet aquatique ». Les tilapias proviennent des eaux d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient. Le caractère chimique et la qualité de l’eau dans ces secteurs ne sont pas toujours appropriés pour plusieurs espèces mais le tilapia a la capacité de survivre même là où les conditions sont très défavorables. La plupart des types des tilapias sont omnivores, préférant manger la végétation douce et les détritus incluant les animaux morts et  la matière fécale. À l’origine ils ont été introduits dans plusieurs pays pour aider à contrôler les plantes ou les moustiques. Il s’avère que les tilapias sont devenus pires que les parasites de plusieurs régions du monde dont ils étaient censés se débarrasser. Cette espèce est considérée comme un parasite parce qu’elle peut aspirer beaucoup d’eau fraîche en consommant toutes les ressources naturelles de nourriture, en ne laissant rien pour les autres espèces.

Puisque ces espèces envahissantes sont si fortement adaptables aux différentes conditions de l’eau elles prospèrent donc n’importe où. Ceci a mené des fermiers aquaculteurs à les employer comme solution plutôt qu’un problème. Le Tilapia est la troisième espèce la plus importante dans l’aquaculture aujourd’hui. Les Tilapias atteignent relativement une grande taille à une vitesse assez rapide. Puisqu’ils sont tolérants à de diverses conditions de l’eau, il est très facile de les élever. Ces poissons se reproduisent rapidement et efficacement permettant à des nombres de plus en plus importants d’être élevés à un taux exceptionnel. Ce poisson peut être très savoureux s’il est bien préparé, ainsi il a aidé à chasser la faim dans diverses régions du monde.

Cependant…

Une portion de tilapia peut renfermer  135 milligrammes d’acides gras oméga-3, comparativement à plus de 2.000 milligrammes pour une portion de saumon.. Et le tilapia d’élevage peut en contenir encore moins que le tilapia sauvage car les poissons obtiennent leurs oméga-3 en mangeant des plantes aquatiques et d’autres poissons. En plus de se nourrir de détritus, le tilapia d’élevage se nourrit d’une alimentation à base de maïs et de soja génétiquement modifiés.

En Amérique latine, les poissons grandissent dans des enclos surpeuplés dans des conditions qui ne seraient pas autorisés aux États-Unis ou au Canada.  Selon le Times, «Seafood Watch liste le tilapia élevé aux États-Unis comme un « bon choix », le tilapia d’Amérique latine comme une « alternative acceptable » alors que le tilapia d’Asie devrait être complètement évité. Or, pour nous offrir un tilapia au meilleur prix possible, les grandes chaînes alimentaires nous proposent invariablement du tilapia provenant d’Asie ou du Moyen-Orient. Le tilapia congelé disponible en épicerie est généralement toujours d’origine asiatique.

En dépit de ces problèmes, le poisson blanc, comme le tilapia est riche en protéines et relativement faible en matières grasses. Si vous décidez de l’inclure dans votre alimentation, assurez-vous de pouvoir en déterminer la provenance afin de prendre une décision éclairée.