Conseils pour une meilleure hygiène de vie

Suivre les saisons a toujours été une grande préoccupation pour la philosophie orientale. L‘homme est illustré comme une représentation en miniature du  grand ensemble de la Nature. Ce qui se passe dans la Nature, ce que l’on peut observer de ses manifestations saisonnières, trouve un écho et une résonance dans l’organisme humain. Les méridiens d’acupuncture sont à l’image des fleuves qui parcourent, irriguent et fécondent la Terre.

Les pouls radiaux (voir article du mois dernier « La palpation des pouls chinois« ) doivent être en concordance avec le mouvements naturels. Par exemple, les poissons s’enfoncent en profondeur dans les rivières en hiver, tout est caché et comme en attente du réveil du printemps; tout comme les pouls qui deviennent plus profonds durant la saison froide. En été, tout se manifeste en surface, tout s’exprime et se déploie d’activité, ainsi les pouls seront forts et vastes.

Pour les anciens chinois, l’homme à un paysage intérieur qui se modifie en permanence, en symbiose avec le paysage extérieur. Ainsi, pour être en bonne santé, il faut calquer nos agissements sur ceux de la nature et  s’activer au printemps et en été, mais commencer à adopter un mode de vie plus calme en automne et ne pas se dépenser inutilement en hiver.

Activité et aliments

Il est toujours profitable d’exercer une activité sportive le matin ou dans la journée plutôt que le soir. La journée est faite pour l’action et la nuit… pour dormir ! NB : les dates ci dessous sont les véritables saisons, qui, rappelons le, ne sont pas des découpages administratifs arbitraires mais qui sont liées aux équinoxes d’automne et du printemps et aux solstices d’hiver et d’été (les équinoxes et solstices sont les milieux de saison).

Date du début des saisons

Le Printemps entre le 5 Février et le 5 Mars

L’Été entre le 5 Mai et le 5 Août

L’automne entre le 5 Août et le 5 Novembre

L’hiver entre le 5 Novembre et le 5 Février

Du 5 Février au 5 Mai :

Le printemps est le temps du renouveau, on s’active plus, on marche plus souvent et plus longtemps, on profite de la lumière accrue et de l’énergie qui s’active dans la nature pour faire s’épanouir tous les êtres. C’est le moment favorable pour les changements qui ont été pensés en hiver; déménagements, nouveaux projets, etc. La saveur associée au printemps est l’acide, les cures d’agrumes ou de jus d’agrumes le matin à jeun, sont les bienvenues. Entreprendre une activité sportive qui étire et assouplit les tendons et muscles est particulièrement profitable à cete période.

Du 5 Mai au 5 Août :

L’été représente le maximum d’intensité du développement et de l’action dans tout le règne animal et végétal, l’être humain doit aussi suivre ce mouvement. C’est l’époque des fêtes, de la joie partagée, des sorties… Comme d’habitude, on mangera des produits de saison, et on privilégiera la saveur amère. L’été étant, par analogie, une saison de “feu”, on évitera les sports qui stimulent trop le système cardiovasculaire; (comme en hiver) on ne fera pas de courses à pied trop prolongées ou ardues, on ne s’adonnera pas à l’escalade et aux randonnées trop fatigantes, surtout en montagne.

Du 5 Août au 5 Novembre :

L’automne est le moment de l’engrangement de la récolte, à l’image de ce qui se passe dans le monde paysan : il convient de diminuer son activité, de se coucher plus tôt, de penser à faire un bilan de l’année écoulé : l’heure est à une diminution de l’action. Les refroidissements, rhumes et grippes sont à l’honneur et manger des aliments de saveur piquante protègera l’organisme (gingembre, ail, moutarde).

Du 5 Décembre au 5 Février :

L’hiver est le moment de l’introspection, à l’image de la nature qui se replie sur elle même, de toute la vie qui s’enfouit et se cache sous terre. Ne pas faire de sport tard le soir et surtout éviter les activités qui font fournir de grands efforts, notamment cardio vasculaires. Se coucher tôt et manger chaud en toute occasion (l’heure n’est pas aux régimes, encore moins aux aliments qui refroidissent et fatiguent le métabolisme comme les yaourts, crudités, fruits froids, etc). La saveur à l’honneur est la saveur salée, on mangera des légumes de saison, comme toujours et des aliments nourrissants comme le porc à la châtaigne. On fait le bilan de l’année écoulée pour entreprendre de nouvelles actions et démarches au printemps. C’est une période d’introspection, de méditation pour mieux renaître ensuite au printemps. On peut boire des tisanes à base de feuilles de vigne rouge pour la circulation sanguine.

Il existe une période de transition entre chaque saison, de 18 jours (9 jours sur la fin de la saison qui finit et 9 jours sur celle qui commence), c’est une période d’adaptation, pendant laquelle on peut se sentir moins bien que d’habitude ; l’organisme s’adapte à la mis en place de la nouvelle saisons. C’est généralement durant cette période que sera utilisée l’acupuncture pour aider l’organisme à s’adapter à la prochaine saison.

Rythme d’une journée, rythme d’une année

Symboliquement, une journée équivaut à une année, ce qui se traduit par : le matin est le printemps de la journée, on s’active. Le midi est l’été de la journée, c’est le pic d’activité de la journée, avec au milieu le repas qui fait une pause salutaire. L’après midi est l’automne de la journée, on continue à travailler mais notre efficacité ralentit. Le soir est l’hiver de la journée : on se calme de l’agitation de la journée, on se prépare à dormir en favorisant un climat de tranquillité (en évitant les activités sportives violentes ou les films d’action à la télé )

Les quantités de nourriture sont fonction des marées énergétiques des méridiens : tout le système digestif (foie, rate, intestins) est à son maximum d’activité le matin; on peut manger de tout et en grandes quantités.  A midi, on mange moins mais en compagnie (c’est l’heure du cœur, il convient donc de partager le repas dans la convivialité et la joie). Le soir, on se contentera d’une soupe (méridiens de vessie et reins en activité), surtout si l’on désire maigrir, car ce qui est ingéré le soir ne profite pas d’une activité digestive aussi forte et a tendance à être stocké.