Un seul repas contenant des matières grasses affecte la santé de vos artères. Une étude de Paul J. Nestel publiée dans le Journal of the American College of Cardiology s’est penché sur le rôle d’un repas riche en matières grasses sur l’élasticité des artères. Cette étude a démontré une réduction de 27% de l’élasticité des artères après un seul repas composé d’un sandwich au jambon et au fromage, d’un verre de lait et d’une boule de crème glacée.

Ces résultats ont été comparés avec un groupe témoin dont le repas était composé de pain entier, céréales, fruits et légumes et dont l’apport en matières grasses représentait 10% du nombre total de calories. Aucune réduction de l’élasticité vasculaire n’a été démontrée chez le groupe témoin.

L’élasticité des vaisseaux sanguins représente la facilité avec laquelle les parois des vaisseaux peuvent se modifier en fonction des changements de pression artérielle à chaque battement cardiaque. Le durcissement (perte d’élasticité) des artères augmente la pression sanguine et est un des facteurs responsable de l’hypertension. C’est la pression systolique (le chiffre supérieur qui est déterminé lors de la prise de la tension artérielle) qui est le plus affecté par la perte d’élasticité des vaisseaux sanguins. Le durcissement des artères engendre également un plus grand risque de maladies coronariennes et d’attaques cardiaques.

Des études similaires ont été effectués au début des années 1950. (2) Elles ont démontré que la consommation de matières grasses ralentissait considérablement la circulation sanguine. Ainsi, avant le repas contenant des matières grasses, les cellules sanguines circulent librement, leur membrane extérieure se repoussant mutuellement. Après le repas, les membranes cellulaires sont gorgées de matières grasses, les cellules sanguines s’agglutinent et réduisent le flot sanguin. L’apport en oxygène véhiculé par les cellules sanguines est alors réduit de 20% ! (3)

Ces constatations se démontrent après seulement un seul repas et favorisent l’augmentation de la pression artérielle de même que la réduction de l’apport sanguin aux coeur, aux tissus et à tous les organes. À méditer lors de la prochaine préparation d’un repas ou la prise d’un repas au restaurant.

Références:

1.Nestel P. Post-prandial remnant lipids impair arterial compliance. J Am Coll Cardiol 37:1929-35, 2001.
2. Friedman M. Serum Lipids and conjunctival circulation after fat ingestion in men exhibiting type-A behavior pattern. Circulation 29:874, 1964.
3. Kuo P. The effect of lipemia upon coronary and peripheral arterial circulation in patients with essential hyperlipemia. Am J Med 26:68, 1959.