Boire de l’alcool est un facteur de risque connu de cancer du sein. Récemment, une nouvelle grande étude suggère qu’une consommation modérée d’alcool, soit de 3 à 6 verres par semaine augmente le risque de cancer du sein de façon significative.

Cette étude est publiée dans le numéro de Novembre du Journal of American Medical Association.

 

105,000 femmes pendant 28 ans

L’objectif de l’étude était de mieux comprendre comment la quantité et la fréquence de consommation d’alcool pouvait affecter le risque de cancer du sein. Cette étude a suivi 105,000 femmes pendant 28 ans, à compter de 1980. Tout au long de l’étude, les femmes ont été régulièrement mis à jour leurs habitudes de consommation d’alcool.

Une augmentation de 15% du risque de cancer du sein s’est démontrée chez les femmes qui buvaient environ de 3 à 6 verres par semaine – par rapport aux femmes qui ne buvaient pas. Et le risque augmentative façon beaucoup plus significative lorsque les femmes buvaient environ 2 verres par jour. La consommation d’alcool tôt dans la vie, soit de 18 à 40 ans, ansi que celle après 40 ans ont tous dates deux été associés à un risque accru de cancer du sein.

 

Références

Chen WY, Rosner B, Hankinson SE, Colditz GA, Willett WC. « Moderate alcohol consumption during adult life, drinking patterns, and breast cancer risk. » JAMA. 2011 Nov 2;306(17):1884-90.